Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation (le nombre de pages vues, le nombre de visites, leur fréquence de retour, ...). En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies de mesure d’audience. Si vous souhaitez refuser les cookies et les paramétrer, cliquer sur « En savoir plus »

Choisissez votre profil

  • Je suis un particulier
  • Je suis un entrepreneur
  • Je suis un institutionnel
Non, merci

14 OCT. 2016 La gestion de trésorerie pour une holding familiale

La holding patrimoniale est un outil de gestion du patrimoine. A ce titre, elle peut être amenée à détenir une ou des participations dans des entreprises, des actifs immobiliers, des actifs financiers. Ses profits sont soumis à l’impôt sur les sociétés selon différentes modalités. La gestion de sa trésorerie se caractérise souvent par une approche diversifiée et prudente.

Dans un environnement de taux bas, une holding patrimoniale souhaite gérer au mieux sa trésorerie, pour redéployer à moyen et long terme (minimum 4 ans) le capital dont elle dispose.

Dans une optique de placement, alliant diversification et prudence, nos experts vous proposent de construire une allocation d’actifs basée sur plusieurs composantes :

1/ Une base sécurisée, investie au sein d’un contrat de capitalisation* qui comprend :

  • une poche sécurisée libellée en euros. Il s’agit là d’un véhicule composé majoritairement en obligations souveraines ou d’entreprises, géré par une compagnie d’assurance sélectionnée par nos soins, dont l’objectif est d’offrir une garantie en capital et un rendement minimum ;
  • un investissement dans des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) qui permet de percevoir un rendement annuel correspondant aux loyers des actifs immobiliers. Pour cela, nous mettons en œuvre notre capacité à sélectionner rigoureusement une gamme de SCPI diversifiées. Il est également possible d’investir dans des organismes de placement collectif immobilier (OPCI).

*Sous réserve de l’éligibilité au contrat de capitalisation de la société holding à l’IS. Cette décision revient à l’assureur. La durée d’investissement minimum est de 4 ans. En cas de retrait avant le 4e anniversaire du contrat, des pénalités de sortie viennent réduire le rendement du fonds en Euro.

2/ Une base diversifiée, à travers des supports exposés ou partiellement exposés aux actions, répartie sur :

  • un investissement dans des fonds patrimoniaux diversifiés. Ce sont des fonds dont la gestion cherche à adapter en permanence l’allocation d’actifs à la conjoncture économique et financière, avec pour objectif d’en limiter les mouvements défavorables. Ils se caractérisent par un pilotage actif de ses deux poches principales (actions et obligations), qui sont gérées de façon complémentaire.
  • un investissement dans des fonds de performance absolue. L’objectif est de dégager à moyen terme une performance positive, quelles que soient les configurations de marché.

A un horizon de 3-4 ans, ces fonds sont caractérisés par une volatilité plutôt réduite et par un pilotage permanent du risque actions. Nous nous appuyons dans ce cadre sur les compétences de notre société de gestion, VEGA Investment Managers, et son savoir-faire historique en matière de sélection de fonds externes, et enfin sur la gamme de fonds de Natixis Asset Managers.

  • un investissement dans des produits structurés à capital partiellement protégé : en collaboration avec des salles de marchés partenaires, notre cellule dédiée construit des produits sur-mesure pour mettre en place des stratégies diverses, notamment basées sur des indices. D’autres sous-jacents sont bien entendu possibles è ces produits visent par exemple à verser un rendement annuel significativement supérieur au taux sans risque en cas d’évolution positive de leur indice de référence. Ils proposent également une protection en capital en cas d’évolution défavorable.

NB : risque en capital illimité en cas d’évolution très défavorable des marchés. Au-delà d’un certain niveau de baisse, le capital n’est plus protégé et le risque devient total.