5 AVR. 2017 Rencontre avec George Eric de la Brunière, DG de la Banque Privée 1818

Pouvez-vous nous parler du positionnement de la Banque Privée 1818 ?

GEB : Nous concevons et mettons en œuvre des solutions financières sur-mesure pour optimiser le patrimoine de nos clients. Filiale de Natixis, nous sommes adossés au Groupe BPCE et gérons près de 30 milliards d’euros.

Nous sommes spécialisés dans la gestion de fortune à travers trois grands canaux de distribution :

  • le canal direct : il regroupe l’ensemble des portefeuilles de gestion de fortune de la banque et recense les expertises de notre cœur de métier.
  • la clientèle en provenance des réseaux du Groupe BPCE, grâce à une relation de confiance avec les Caisses d’Epargne et les Banques Populaires.
  • la clientèle de Sélection 1818, plateforme dédiée aux Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants.

Qui sont vos clients ?

Notre intervention s’inscrit dans une logique d’accompagnement à long terme d’une clientèle d’entrepreneurs, de cadres dirigeants ou de grandes familles détenant un patrimoine forgé depuis plusieurs générations, et dont les besoins de conseils se situent entre approche corporate et patrimoniale.

Qu’est-ce qui différencie la Banque Privée 1818 de ses concurrents ?

GEB : Nous avons développé des niches spécifiques sans équivalence sur le marché, c’est le cas par exemple de notre offre de management packages, qui correspond à la négociation de l'ensemble des modalités financières, juridiques et de gouvernance qui entourent l’investissement d’une équipe dirigeante au capital de son entreprise.

Notre avons également mis en place un département Private Investment Banking, qui propose une gamme d’outils innovants aux fondateurs d’entreprises actionnaires familiaux, holdings patrimoniales, dirigeants de sociétés cotées pour protéger, financer et optimiser leur patrimoine actions.

Quelles sont vos préconisations en termes de gestion financière ?

GEB : Dans un contexte de marché volatile, de taux d’intérêts bas, trois catégories d’actifs demeurent intéressantes :

  • les produits structurés lorsqu’il s’agit de profiter de la volatilité du marché. Selon les conditions de marché, il peuvent offrir des mécanismes de protection du capital et un coupon annuel intéressant. Cela peut être dans le cadre de campagnes, sur un produit très large diffusé auprès de nombreux clients (20-40 millions) ou à travers des produits clubs, adaptés à la configuration spécifique du patrimoine du client.
  • les niches immobilières, sous forme de club deals, qui apportent un rendement et une qualité de biens attractifs
  • le Private Equity, à savoir l’investissement dans des entreprises non cotées sur un cycle long : il procure des niveaux de rentabilité avec une volatilité faible, en contrepartie d'une très faible liquidité sur la période.

Que pensez-vous des évolutions digitales dans le milieu de la gestion de fortune ?

La transformation digitale est une évolution nécessaire pour répondre aux nouvelles attentes de nos clients, c’est également une formidable opportunité d’innover, comme nous l’avons fait à travers notre site internet qui répond aux nouvelles contraintes d’accessibilité (il est 100% responsive tablette et smartphone, et propose un espace dédié pour entrer en contact avec un banquier par téléphone ou email).

Notre challenge est d’accompagner nos clients dans cette évolution, en leur proposant de nouvelles solutions, adaptées à leurs besoins, tout en conservant des relations privilégiées.

Aller plus loin